mardi 28 novembre 2017

A la découverte de l'Erg Chigaga

L'attraction vedette est l'Erg Chigaga est une étendue impressionnante de mer de sable doré à quelque 56 km au sud-ouest de M'Hamid. C'est la plus grande mer de sable du Maroc, serpentant à l'horizon sur 40 km et bordée au nord et au sud par des crêtes montagneuses. La meilleure façon de les atteindre est dans le style classique via une bonne balade à dos de chameaux ! 

Pour atteindre la zone en quelques heures, optez pour un transfert en une excursion 4x4 Maroc qui va vous mener jusqu’à votre camp. Cette mer de croissants dorés, culminant à 300 m, cache dans ses auges de petits campements semi-permanents. En conséquence, l'expérience du désert ici est calme et enveloppante, offrant un ciel nocturne spectaculaire éclairé par l'énorme arc de la Voie Lactée. 

mardi 21 novembre 2017

Musée de la Kasbah des cultures méditerranéennes

Ce musée récemment rénové, est situé dans le palais de l'ancien sultan de Dar el-Makhzen. L'accent est mis sur l'histoire de la région à partir de la préhistoire jusqu’au 19ème siècle. Les expositions sont bien présentées (informations en français et en arabe uniquement). 

Faites votre chemin dans le sens inverse des aiguilles d'une montre autour de la première cour avant de vous diriger vers le reste des expositions, puis faites une promenade dans le charmant jardin andalou.


Les faits saillants sont la mosaïque de Vénus de Volubilis et de la statuaire, ainsi que les répliques géantes. La première carte trace les routes commerciales du commerce phénicien des métaux aux biens électroniques du 21ème siècle; la seconde est une magnifique carte du monde connue et faite à Tanger en 1154 (indice: c'est à l'envers du point de vue du spectateur) Le musée est en dehors de la médina - suivre le périmètre jusqu'à l'extrémité ouest, jusqu'à la partie la plus haute du ville, entrez dans la Porte de la Kasbah et suivez la route vers le musée.

mardi 14 novembre 2017

Medersa Bou Inania à Fès

A quelques pas de Talaa Kebira de Bab Bou Jeloud, la Medersa Bou Inania est la plus belle des écoles théologiques de Fès. Elle a été construite par le sultan Mérinide Bou Inan entre 1351 et 1357, et a été restaurée de manière impressionnante avec des zelliges (tuiles) et des plâtres sculptés, de magnifiques mashrabiyyas de cèdre (moustiquaires) et de grandes portes d'entrée en laiton.

Alors que la plupart des medersas ont juste une simple salle de prière, la Bou Inania est inhabituelle en ce sens qu'elle abrite une mosquée complète.
Le mihrab (niche face à la Mecque) a un plafond particulièrement fin et des colonnes en marbre d'onyx. On pense que la medersa avait besoin d'une mosquée à plus grande échelle parce qu'il n'y en avait pas d'autres à proximité; elle comprend un beau minaret carrelé de vert.

mardi 7 novembre 2017

Bienvenue à Figuig

À l'époque du tourisme transfrontalier, Figuig (fig-eeg) était populaire auprès des voyageurs. Peu de gens le font ici aujourd'hui, ce qui est dommage car c'est l'une des meilleures villes oasiennes du Maroc: sept villages du désert traditionnels parmi 200 000 palmiers dattiers alimentés par des puits artésiens. Autrefois station de chemin de fer historique pour les pèlerins qui se rendent à La Mecque, Figuig dort maintenant, ne se réveillant que pour la récolte des dattes d'automne.

Une oasis marocaine au bout de la route:


Si n'importe où au Maroc va être surnommé «hors des sentiers battus», il doit être l'oasis de Figuig. Dans l'est du Maroc, sept heures de bus sur la route vers nulle part, ce n'est pas une ville où l'on se retrouve par hasard. Et, pour être honnête, c'est le genre de ville qui serait facile à gémir en tant qu'écrivain de guide: un voyage aller-retour de deux jours pour juste une critique d'hôtel? Pouah.